Une semaine pour promouvoir l’économie sociale et solidaire auprès des élèves

Une semaine pour promouvoir l’économie sociale et solidaire auprès des élèves

[PODCAST 4] Sophie Vannier, La Ruche : « Accompagner tous les entrepreneurs »

[PODCAST 4] Sophie Vannier, La Ruche : « Accompagner tous les entrepreneurs »

Lyon : soirée « Ashoka Talks : devenir acteur du changement » sur l’éducation

Lyon : soirée « Ashoka Talks : devenir acteur du changement » sur l’éducation

[FUSAC] La Fondation ManpowerGroup renforce son action avec un nouveau mandat

[FUSAC] La Fondation ManpowerGroup renforce son action avec un nouveau mandat

Carenews, l'actualité des associations, du mécénat et de la philanthropie

[MERCATO] Philippe Da Costa  : chargé de mission auprès du DG d’AG2R La Mondiale

[MERCATO] Philippe Da Costa  : chargé de mission auprès du DG d’AG2R La Mondiale

Membre du Comité exécutif du Groupe AG2R LA MONDIALE MATMUT et président du conseil scientifique et d’orientation de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) rattaché au ministère de l’Éducation nationale et administrateur de la Croix-Rouge française, Philippe Da Costa est devenu chargé de mission auprès de André Renaudin, directeur général d’AG2R LA MONDIALE MATMUT. Il est en charge de développer un pôle économie sociale et solidaire.

 

 

De nombreux mandats dans les domaines de l’économie, de l’éducation et de l’environnement

 

Né le 7 décembre 1962, Philippe Da Costa est docteur en sciences de l’éducation, diplômé de l’Institut supérieur de gestion, auditeur de l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale (IHEDN) et de l’Institut des Hautes Études de la Protection Sociale (IHEPS).

 

En 1988, il débute sa carrière en tant que responsable de la politique jeunesse et sports du département du Doubs.  Parmi les fonctions exercées, il occupe successivement les postes de directeur de la formation des Scouts de France en 1990, de commissaire général des Scouts de France en 1994 puis de directeur national de la Croix-Rouge française en 2002.

 

En tant que membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE) de 2004 à 2015, Philippe Da Costa a présidé la commission du développement durable et la section de l’éducation, de la culture et de la communication Il a également été président du conseil d’administration de l’Institut National de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) de 2007 à 2016.

 

La création d’un pôle économie sociale et solidaire au sein du groupe de protection sociale

 

En 2011, Philippe Da Costa a rejoint le groupe Macif en tant que conseiller du président Gérard Andreck. En 2014, il est nommé directeur général adjoint en charge des relations extérieures, ainsi que du pilotage des directions de l’engagement sociétal, de l’innovation, de la prévention, de la fondation d’entreprise et du sponsoring voile. Auprès de André Renaudin, directeur général d’AG2R LA MONDIALE MATMUT, Philippe Da Costa est à présent chargé  de développer un pôle économie sociale et solidaire.

 

Impact² 2019 : l’évènement des solutions à impact social et environnemental

Impact² 2019 : l’évènement des solutions à impact social et environnemental

Impact², évènement mondial dédié à l’économie sociale et solidaire, revient pour une 8e édition le 28 mars 2019 à Paris. Organisé par INCO, il accueille 1 500 acteurs du secteur venus de plus de 50 pays pour échanger et découvrir des solutions innovantes pour répondre aux défis actuels. Cette année, l’évènement est consacré aux porteurs de solutions 100 % green.

 

 

Impact² : un évènement pour développer l’ESS

 

Ayant lieu chaque année à l’Hôtel de ville de Paris, Impact² rassemble des chefs d’entreprises, des investisseurs, des politiciens et des entrepreneurs afin de mettre en commun leurs connaissances et leurs ressources à la recherche de solutions à impact social et environnemental. C’est également l’occasion pour les entreprises et startups de l’ESS de faire connaître leurs projets et développer de nouveaux partenariats financiers.

 

En présence de la maire de Paris, Anne Hidalgo, l’édition 2019 d’Impact2 accueillera les interventions de plusieurs acteurs de l’économie verte, dont la philosophe Cynthia Fleury,  l’entrepreneur Günter Pauli et Claire Nouvian de l’association BLOOM. L’accompagneront également la cinéaste Céline Cousteau seront présents, Javier Morales, élu d’El Hierro aux Canaries, seule île fonctionnant avec 100 % d’énergies renouvelables, Muhammad Yunus, fondateur de la première institution de microcrédit et la militante lycéenne Youna Marette.


 

L’entrepreneuriat féminin à l’honneur

 

Pour cette édition, l’organisateur INCO s’est associé à Technovation, un programme qui enseigne aux jeunes filles les compétences pour devenir entrepreneures et leaders tech. Quatre participantes, venues du Canada, des États-Unis, de la Turquie et du Nigéria viendront présenter les applications qu’elles ont créées pour répondre aux défis environnementaux.

 

Durant Impact² aura aussi lieu la finale du concours « Woman Entrepreneur of the Year », organisé avec le soutien de la Fondation Chanel. Le programme récompense le travail de femmes entrepreneures dont les projets ont un fort impact social ou environnemental. Cette année, des finalistes de 10 pays seront présentes. La lauréate bénéficiera notamment d’un mentorat offert par INCO.

 

L’entrée à Impact² est gratuite, sur réservation. Pour s’inscrire à Impact², réservez vos places sur le site de l’évènement.

 

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat média.

 

[SOCIAL TECH] Ciwik, le réseau social de la démocratie participative

[SOCIAL TECH] Ciwik, le réseau social de la démocratie participative

Connecter les citoyens à leurs élus, leurs candidats et leurs collectivités : tel est le but de l’application Ciwik, qui se veut un réseau social de la vie publique. S’inspirant des codes de Facebook et de LinkedIn, cette plateforme offre plusieurs fonctionnalités pour faciliter l’engagement de la société civile et promouvoir la démocratie participative.

 


 

Lutter contre le désengagement citoyen

 

Lancée en mars 2017 au Salon des Maires d’Île-de-France, Ciwik est née d’un constat : le manque de confiance des citoyens envers les élus. En effet, selon le Baromètre de la confiance politique 2016, 88 % des Français croient que les responsables politiques ne se préoccupent pas de leur opinion, et 66 % pensent que la démocratie ne fonctionne pas bien.

 

Pour remédier à cette situation, l’application propose notamment aux citoyens de signaler des dysfonctionnements dans leur ville et de suggérer des idées à leurs élus selon différents thèmes. Ciwik leur permet également d’évaluer les suggestions de leur concitoyens et les actions des responsables politiques. Ces derniers peuvent quant à eux partager leurs plans d’action et leurs engagements, soumettre des propositions aux citoyens ou encore publier des sondages.

 

Une meilleure communication entre citoyens et élus

 

À la manière des réseaux sociaux traditionnels, chaque utilisateur possède un profil qui lui permet de suivre l’actualité de ses élus et de sa collectivité, ainsi que celle d’autres citoyens. Les 618 000 élus et 36 000 communes de France sont déjà répertoriés sur l’application, et peuvent dès maintenant s’approprier leur profil. Un système de messagerie privée est également disponible pour faciliter la communication entre les responsables politiques et leurs administrés.

 

Ciwik fonctionne selon un modèle freemium : l’application est gratuite pour les citoyens, et les élus et collectivités peuvent accéder à des fonctionnalités supplémentaires payantes. Parmi celles-ci, on retrouve notamment la synchronisation des réseaux sociaux, l’accès aux données d’évaluation géolocalisées ou encore l’option d’organiser des évènements ou des appels à dons.

 

Violette Suquet, co-fondatrice de Ciwik, fait partie de la promotion 2018 du programme Women’Act d’Empow’Her France.

 

 

[MERCATO] Pascal Canfin quitte son poste de directeur général du WWF France

[MERCATO] Pascal Canfin quitte son poste de directeur général du WWF France

Après trois ans en tant que directeur général au sein de l’association WWF, Pascal Canfin a quitté son poste le 25 mars 2019. Dans une interview publiée aujourd’hui sur l'édition du Monde en ligne, l’ancien ministre de François Hollande a annoncé qu'il devenait numéro deux sur la liste LREM aux élections européennes.

 

 

Pascal Canfin remet sa démission
 

Pascal Canfin a remis sa démission après trois années passées en tant que directeur général de WWF. Selon l’AFP, Pascal Canfin a annoncé avoir accepté de prendre la place de numéro deux de la liste de La République en marche (LREM) pour les élections européennes laquelle sera conduite par la ministre Nathalie Loiseau. Il assure que « l'écologie sera l'axe majeur, premier et transversal du projet ».
 

Isabelle Autissier, présidente du WWF France assurera l'intérim

Selon le communiqué de presse de WWF, organisation non gouvernementale internationale (ONGI) vouée à la protection de l'environnement et fortement impliquée en faveur du développement durable, c’est Isabelle Autissier qui assurera l’intérim en attendant la nomination d’un.e nouve.au.lle direct.eur.rice général.e.

[MERCATO] Eléa Canipelle, directrice générale de l’Agence du Don en Nature

[MERCATO] Eléa Canipelle, directrice générale de l’Agence du Don en Nature

Ancienne directrice commerciale au Centre de la Formation de la profession bancaire et directrice de l’activité formation et conseil au sein du groupe IGS, Eléa Canipelle succède à Stéphanie Goujon au poste de directrice générale de l’Agence du Don en Nature (ADN). Cette association créée en 2008 distribue aux associations qui aident les personnes en situation de précarité les produits du quotidien non alimentaires donnés par les industriels.

 

Eléa Canipelle, nouveau visage de l’Agence du Don en Nature

 

Auparavant directrice de l’Institut de conseil et formation de Foch Santé Formation (FSF), Eléa Canipelle débute sa carrière en 1994 à Cuba, au service du Poste d’Expansion Économique (PEE) de la Havane. Elle dirige le département conseil et formation en management & ressources humaines de Demos  de 2002 à 2006. En 2007, elle occupe le poste directrice commerciale au Centre de la Formation de la profession bancaire. Eléa Canipelle devient directrice de l’activité formation et conseil au sein du groupe IGS en 2011 puis prend la tête en 2019 de ADN.

 

Renforcer et développer les partenariats entre associations et entreprises

 

Eléa Canipelle succède à Stéphanie Goujon, devenue directrice générale de French Impact. Sa mission ?  Mener la stratégie globale de l’Agence du Don en Nature qui permet aux personnes en situation de précarité d’accéder à des produits du quotidien, neufs et non alimentaires. Elle sera notamment en charge de développer les partenariats entre associations et entreprises.


 

[FUSAC] La Fondation ManpowerGroup renforce son action avec un nouveau mandat

[FUSAC] La Fondation ManpowerGroup renforce son action avec un nouveau mandat

[POSITIVONS] Une brocante en Guadeloupe qui allie recyclage et insertion

[POSITIVONS] Une brocante en Guadeloupe qui allie recyclage et insertion

Tous les lundis, Carenews partage avec vous une initiative inspirante pour commencer la semaine de bonne humeur. Ce lundi, on vous présente l’initiative commune des associations Kazabrok, qui revend des produits et Kazarecycle, un point de collecte et  atelier de tri, de recyclage et de récupération en Guadeloupe. Dans une interview accordée au Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire, le fondateur Franck Phazian raconte comment cette brocante allie recyclage et insertion. L’un des projets aura d'ailleurs valu à ce Guadeloupéen le prix de l'innovation sociale de La Fondation La France s'engage le mois dernier, pour le concours Outre-mer.

 

 

Accompagner des jeunes en difficulté vers l’insertion

 

Depuis sa création en 2009, l’association Kazarecycle accompagne des jeunes « sous main de justice » à s’insérer sur le marché de l’emploi. En participant aux différentes activités de la brocante : atelier de triage, de réparation et de revalorisation de  vêtements, meubles, produits électroménagers et déchets d'équipements électriques et électroniques, les 10 jeunes en contrat d’insertion expérimentent et acquièrent des compétences professionnelles. L’objectif ? Faire émerger de nouveaux talents et les orienter vers différents métiers. Dans l’interview accordée au  Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire, le fondateur précise qu’une cinquantaine de jeunes sont également accueillis pour effectuer des Travaux d'Intérêt Général (TIG). Dans le cadre de la politique de la ville, « ces jeunes sont encadrés par par des tuteurs, salariés en contrats d'adultes-relais ».

 

Développer des activités éco-responsables

 

Le deuxième objectif de cette initiative est de « tendre vers le zéro déchet ». L’association Kazarecycle permet tout d’abord aux particuliers de venir déposer leurs articles au point de collecte. Grâce à un camion, les membres de l'association peuvent également se rendre au domicile pour récupérer les articles à recycler. Ces produits sont ensuite revendus. Le projet « Kazavélo », un atelier de recyclage de vélos de seconde main permet également aux jeunes issus des quartiers prioritaires d’en bénéficier à condition de participer à stage de sensibilisation à la sécurité routière. Créer des récifs artificiels issus du recyclage de machines à laver est un autre projet en cours depuis trois ans pour préserver quant à lui la biodiversité. C’est un projet qui invite à « une synergie de l’ensemble des acteurs socio économiques de la Guadeloupe ».





 

[AÀP] Appel à projets 2019 Crédit Agricole Brie Picardie Mécénat & Solidarité

[AÀP] Appel à projets 2019 Crédit Agricole Brie Picardie Mécénat & Solidarité

Le Crédit Agricole Brie Picardie Mécénat et Solidarité lance son appel à projets 2019 pour préserver et valoriser le patrimoine et créer de l’emploi de proximité dans les départements de la Somme, de l’Oise et de la Seine-et-Marne. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 31 mars 2019.

 



 

Valoriser le patrimoine et créer des emplois de proximité


 

Le Fonds de dotation CA Brie Picardie Mécénat et Solidarité ancre l’engagement sociétal du Crédit Agricole dans son territoire. Le fonds intervient sur trois domaines :

 

- le développement durable

- la santé

- la culture et le patrimoine

 

Cette année, le fonds souhaite encourager les projets de valorisation du patrimoine, créateurs d’emploi sur les territoires. La notion de patrimoine s’entend ici au sens large, qu’il soit culturel ou naturel, matériel ou immatériel.

 

L’appel à projets « Valorisation du patrimoine et création d’emplois » s’adresse aux associations loi 1901, aux établissements publics (école, université, hôpital…), aux collectivités locales, aux chantiers d’insertion, aux fondations. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mars 2019.

 

Le jury sélectionnera parmi les dossiers reçus 3 à 5 projets lauréats. Une dotation globale de 60 000 euros est prévue et sera distribuée en fonction des besoins de chaque projet.

 

Porter sa candidature à l'appel à projets 2019 du Fonds de dotation Crédit Agricole Brie Picardie Mécénat et Solidarité.



 

Une centaine de projets locaux ont déjà bénéficié du soutien mécène de CA Brie Mécénat et Solidarité, depuis le premier appel à projets lancé en 2016. Créé en 2011, le Fonds de dotation Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Mécénat et Solidarité est une émanation du Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie et de ses 86 caisses locales. Il soutient des projets sur ses trois départements : la Somme, l’Oise et la Seine-et-Marne.



 

Journée mondiale de l’eau : tour d'horizon des initiatives

Journée mondiale de l’eau : tour d'horizon des initiatives

« Ne laisser personne de côté ». C’est le thème choisi cette année pour la Journée mondiale de l’eau. Pourquoi ? Parce que d’ici 2030, l’accès à l’eau pour tous est une des cibles des Objectifs de développement durable (ODD). Le challenge est immense aux regards des éléments qui nuisent à cette or bleu. Carenews vous propose à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, un tour d’horizon des initiatives mises en place par les acteurs de l’engagement et vous invite à passer à l’action.

 

 

L’eau, l’or bleu

Aujourd’hui, 2,1 milliards de personnes ne disposent pas d'eau potable, et 2,6 millions meurent chaque année de maladies liées à l’eau bien que les Nations Unies ont reconnu en 2010 que « le droit à l'eau potable et à l'assainissement est un droit de l'homme, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l'exercice de tous les droits de l'homme ». Face à l'ampleur de ce défi, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a rédigé un manifeste identifiant 10 engagements d'urgence en faveur de l'accès à l'eau potable pour tous, en complément de la 5ème édition de  son Baromètre de l'eau.

 

Réduire les déchets plastiques

Prendre soin de l’eau, c’est aussi protéger les plages qui bordent l’océan, en ramassant les déchets. Jusqu’au 24 mars, des collectes de déchets sont organisées par des bénévoles grâce à l’accompagnement de Surfrider Foundation Europe. L’objectif de cette initiative appelée Initiatives Océanes ? Nettoyer des plages, des lacs, des rivières et des fonds marins partout dans le monde.

Difficile de se rendre compte de la pollution des océans. Surtout quand on sait que les déchets apparents, en surface, représentent moins d’1% des plastiques noyés dans l’océan. Grâce à son navire ambassadeur et aux nouvelles technologies, Race for Water navigue exclusivement à propulsion mixte solaire-hydrogène-kite pour proposer des solutions afin de préserver les océans de la pollution plastique, véritable catastrophe environnemental planétaire.

Plastic Odyssey, quant à lui, est le premier bateau à être uniquement alimenté grâce à une énergie obtenue à partir de débris plastiques. En mars 2020, il partira pour une expédition de 3 ans et le navire servira d’atelier pour construire et tester des machines low-tech et open-source. Plastic Odyssey se veut être un ambassadeur des technologies de recyclage pour faire émerger des solutions à taille humaine et lutter contre la pauvreté.

 

Assurer l’hygiène et l’assainissement

En raison des conflits ou des catastrophes naturelles, de nombreuses personnes déplacées souffrent d’un accès insuffisant et inadapté à l’eau et à des services d’assainissement et d’hygiène, désignés par l’acronyme WASH. Or, une bonne santé publique permet d’éviter les épidémies. Chaque jour, dans le monde, plus de 700 enfants de moins de cinq ans meurent de diarrhées causées par de l’eau insalubre ou par le manque d’assainissement selon l’ONU.

De nombreuses ONG humanitaires sont engagées pour répondre à ces problématiques. Vision du Monde agit au quotidien pour permettre l’accès à l’eau potable pour les populations vivant dans les zones géographiques les plus reculées. En travaillant main dans la main avec les communautés locales, cette ONG humanitaire développe des projets WASH au sein de ses programmes de développement pour fournir de l’eau potable, améliorer les systèmes d’assainissement, délivrer des formations sur les bonnes pratiques d’hygiène et former des comités de l’eau qui assurent la maintenance des installation.

En vue de financer les programmes de l’UNICEF d’accès à l’eau potable au profit des enfants en Haïti, la Fédération Française de Natation organise la Nuit de l'Eau, le 23 mars 2019. Chacun est incité à nager dans l’une des 230 piscines participantes à travers la France où des animations festives, éducatives et solidaires seront mis en place.

 

L’accès à l’eau : un engagement porté par les entreprises

Dans le monde encore 850 millions de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau. En janvier 2019, Danone Communities, fonds d’investissement et incubateur d’entreprises sociales de Danone a investi dans OSHU, un projet d'entrepreneuriat social pour développer l’accès à l’eau potable en Afrique. La mission déployée au Sénégal consiste à développer une offre d’eau potable à un prix accessible. La Fondation SUEZ est aussi engagée auprès d’ONG qui œuvrent pour l’accès à l’eau pour les plus fragiles dans les camps de réfugiés, les zones éloignées et les bidonvilles. Celle-ci a par ailleurs soutenu des projets au Soudan du Sud, au Bangladesh et au Niger.

 

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin, Carenews vous propose une web série  « En immersion », réalisée par l’Agence de l’eau et le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire pour découvrir la gestion des milieux aquatiques en France.

 

[DERNIÈRE MINUTE 12] Les brèves mécénat, associations et intérêt général

[DERNIÈRE MINUTE 12] Les brèves mécénat, associations et intérêt général

Toute les infos en bref qui font rayonner l’intérêt général ! Cette semaine, une pétition pour demander à McDonald's de mettre en place une politique zéro déchet, une antenne strasbourgeoise d'Emmaüs Connect contre l'exclusion numérique, une nouvelle verrière pour l'Hôtel de la Marine à Paris grâce au mécénat des Fondations Velux, un prix pour récompenser les femmes engagées.

Mécénat culturel

Hauteville House, la maison de Victor Hugo pendant son exil à Guernesey, va ouvrir à nouveau ses portes le 7 avril prochain aux visiteurs. La demeure de l’écrivain, décorée et aménagée par Victor Hugo lui-même, a bénéficié de travaux de restauration pendant une année grâce au mécénat de Pinault Collection, à la Fondation du Patrimoine et à la Mairie de Paris (qui l’a reçue en donation du petit-fils de l’auteur).

À Paris, l’Hôtel de la Marine situé place de la Concorde va bénéficier d’une verrière de 300 m2, conçue par l’architecte Hugh Dutton. Son financement est pris en charge par le mécénat exclusif des Fondations Velux, qui ont signé un partenariat avec le Centre des monuments nationaux. L’établissement deviendra un lieu de visite, avec librairie, boutiques, restaurant, café et salon de thé. Les travaux, d’une valeur totale estimée à 3,2 millions d’euros, débuteront courant 2019.

Le CIC renouvelle pour trois ans son mécénat envers le musée de l’Armée, pour soutenir sa politique culturelle et patrimoniale.

Le musée Bonnard lance jusqu’au 22 avril 2019 une campagne de financement participatif sur Commeon pour acquérir l’œuvre du peintre Nu orange. Le tableau est actuellement conservé dans une collection américaine.

Appels à projets et remise de prix

L’association Yon remporte le premier prix national des Trophées des Associations de la Fondation EDF pour le projet Kanawa SxM en faveur de la protection du littoral à Saint-Martin. L’île a en effet été durement touchée par l’ouragan Irma.

Groupama lance en partenariat avec Ulule le programme « Nos engagements vélo par Groupama » pour soutenir les projets de vélo solidaire. Les initiatives retenues bénéficieront d’un soutien financier sous forme d’abondement dans la limite de 1 000 euros par projet.

Les candidatures au Prix Femmes en Chœur Dr Pierre Ricaud 2019 sont ouvertes. Lancé en partenariat avec le magazine féminin Femme actuelle, il récompense les femmes engagées via une dotation financière (1er prix : 10 000 euros). Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 mai 2019 sur le site Dr Pierre Ricaud.

La quatrième édition du concours vidéo national Grand Angle de la Fondation MAIF est maintenant ouverte. Amateurs ou professionnels, vous avez jusqu’au 29 avril 2019 pour soumettre vos courts-métrages (1 minute). Le thème de l’édition 2019 est la voiture autonome. Un prix sous forme de dotation financière récompensera les meilleures réalisations.

Éducation et insertion

La Fondation Orange a remis un chèque de 17 000 euros aux écoles sinistrées par les inondations dans l’Aude pour financer le rachat de matériel pédagogique.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au Numérique, a inauguré une nouvelle antenne d’Emmaüs Connect à Strasbourg. L’association entend lutter contre la fracture numérique en mettant à disposition du public en situation de précarité du matériel informatique et en proposant des formations à son utilisation.

En région PACA, l’association d’aide aux jeunes travailleurs (AAJT) travaille en partenariat avec les entreprises locales pour accompagner chaque année 1 000 jeunes de 15 à 30 ans récemment immigrés afin qu’ils deviennent autonomes. L’association leur propose des formations en alternance, des stages, des cours d’apprentissage du français et un accompagnement administratif.

 

Citoyenneté et solidarité

ADRÉA Mutuelle renouvelle pour deux ans son partenariat avec l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe. La mutuelle contribue au programme « Mieux vivre le cancer », dispositif d’accompagnement et de soutien complémentaire aux soins que reçoivent les patients, pour améliorer leur qualité de vie à travers notamment des activités sportives, artistiques, un accompagnement socio-esthétique.

14 chefs de renom, dont 8 étoilés, conçoivent un dîner gastronomique au Palais des Papes d’Avignon le 26 avril prochain. Parrainé par l’animateur Frédéric Lopez, le dîner de gala aura lieu au profit de l’association humanitaire Partage dans le monde pour financer un dispensaire au Népal. Les réservations sont déjà ouvertes.

La 9e édition de la Semaine européenne de la jeunesse se tient du 29 avril au 5 mai 2019 sur le thème « La démocratie et moi ». Initiée par les institutions européennes, elle cherche à explorer toutes les formes d’engagement et de citoyenneté des jeunes Européens.

François Marien, ancien candidat de l’émission Un dîner presque parfait, ouvre au mois de mai 2019 dans le quartier Vauban à Lille le restaurant Inclusion, pour rapprocher la gastronomie et tous les publics. Le restaurant, 100 % inclusif, proposera des plats locaux et de saison à petits prix, pour les personnes à faibles revenus, comme les étudiants. François Marien souhaite également y mettre à disposition des protections périodiques, pour lutter contre la précarité menstruelle.

Quel risque fait courir le retrait de l’Article 61 de la Loi Pacte qui permettait aux entreprises d’inscrire leur raison d’être dans leurs statuts ? Antonella Cellot-Desneux, déléguée générale du réseau Les entreprises pour la cité répond dans un article publié dans Les Échos.

Plus de 124 000 ont déjà signé la pétition de Marine Lacautre, une jeune femme de 24 ans originaire de Poitiers, pour demander à McDonald’s de mettre en place une politique Zéro Déchet dans l’ensemble de ses restaurants en France.

 

L'information en direct des associations et des mécènes