[ÉCLAIRAGE] Baromètre Admical : le mécénat d’entreprise en régions

[ÉCLAIRAGE] Baromètre Admical : le mécénat d’entreprise en régions
Quelles sont les régions de France où le mécénat d’entreprise est le plus dynamique ? Où sont les entreprises mécènes ? Admical, qui dresse chaque année un baromètre du mécénat d’entreprise en France, a complété son étude 2018 avec des données détaillées par région.


 

 

D’importantes disparités territoriales en matière de mécénat

 

 

Comme chaque année depuis 2005, l’association Admical, qui oeuvre pour le développement du mécénat, publie son Baromètre sur le mécénat d’entreprise. Cette année, Admical a également publié, sur la base des données du ministère des finances (DGFiP), des chiffres détaillées par région – selon l’ancien découpage avant la réforme territoriale de 2015. Un éclairage bienvenu, alors que le mécénat de proximité reste largement privilégié. La quasi-totalité (89 %) des entreprises mécènes sont engagées au niveau local ou régional, et la tendance ne fait que croître : elles étaient 81 % en en 2015 contre 73 % en 2013.

 

Sans surprise, c’est la Région Île-de-France qui concentre le plus d’entreprises mécènes : en 2016, 18,7 % des entreprises mécènes avaient leur siège social en Île-de-France. Pour autant, si les autres régions ont une concentration plus faible d’entreprises mécènes, elles ne sont pas en reste : les régions Rhône-Alpes et Pays de la Loire (selon l’ancien découpage) regroupent respectivement 12,8 % et 9,7 des entreprises mécènes. La Picardie (1,4 %), les régions d’Outre-Mer (1,1 %), le Limousin (0,9 %) et la Corse (0,2 %) arrivent en bas du classement.

 

Certaines régions ont connu une “explosion philanthropique” entre 2010 et 2016 : ainsi, sur cette période, le montant des dons déclarés a été multiplié par 3,6 en Rhône-Alpes, alors que le nombre d’entreprises mécènes n’a été multiplié que par 2,7. D’autres régions ont également connu ce sursaut de générosité : le montant des dons a été multiplié par 3,8 en Picardie, par 3,3 en Midi Pyrénées et par 3,4 en Lorraine, alors que le nombre d’entreprises mécènes n’a été multiplié que par 2,5 dans ces trois régions. À bien plus petite échelle, le montant des dons a été multiplié par 3,8 en Corse, pour un nombre d’entreprises mécènes multiplié par 2,2.


 

L’Île-de-France, région la plus généreuse

 

Sans surprise également, en termes de dons, c’est la Région Île-de-France qui est la plus généreuse, concentrant 59,2 % des dons déclarés au titre du mécénat. Les entreprises franciliennes déclarent le don moyen le plus important, 73 044 euros, contre un don moyen de 23 074 euros sur toute la France. Une autre région se détache du lot : le Nord-Pas-de-Calais, pourtant 11e en nombre d’entreprises mécènes installées sur le territoire, se place au 3e rang du classement dans la part du total des dons, et 2e du classement quant au montant moyen des dons (47 548 euros). Ce dynamisme de la région s’explique, en grande partie, par l’influence de la Fondation de Lille, fondation abritante depuis 2008, qui favorise le développement du mécénat de particuliers et d’entreprise.

 

La “suprématie” de la région Ile-de-France doit néanmoins être appréciée avec relativité : si les grandes entreprises (GE) françaises, majoritairement concentrées à Paris et en région parisienne, représentent plus de la moitié des dons déclarés, elles ne constituent qu’une infime part des entreprises mécènes : seulement 0,3% ! Par ailleurs, souvent mieux structurées sur les aspects fiscaux et philanthropiques, elles sont une grande majorité (81 %) à déclarer leurs dons au titre du mécénat ; contrairement aux petites et moyennes entreprises (TPE-PME) qui représentent 96 % des entreprises mécènes, mais déclarent beaucoup moins (2,7 % des TPE et 20 % des PME).

 

Retrouvez le baromètre en intégralité ici.

 

 

 

, , , , , , ,